Partenariat et publicité Liens utiles Contact La rédaction Suivre la vie du site RSS 2.0 Logo FaceBook Logo Twitter
L'agora des arts - Des expositions à paris, en france et à l'étranger

Accueil > Expos en France > Archives expo en France > Eduardo Arroyo : dans le respect des traditions > Eduardo Arroyo : dans le respect des traditions

Eduardo Arroyo : dans le respect des traditions

mardi 25 juillet 2017

Du 1er juillet au 12 novembre 2017
Fondation Maeght
623 chemin des Gardettes
06 570 Saint-Paul de Vence
Ouvert tous les jours
Juillet-septembre : 10h-19h
Octobre-novembre : 10h-18h
Tarif : 15€
www.fondation-maeght.com

Rattaché au courant de la Figuration narrative qui se développe en Europe dans le début des années 1960, Eduardo Arroyo (né en 1937 à Madrid) peint l’humanité à travers des jeux d’images dont l’origine est tant la société que l’Histoire (Arroyo est un enfant de la Guerre d’Espagne), l’histoire de l’art ou la littérature. L’artiste, qui voulait être écrivain, utilise la narration par fragment, avec humour et goût du paradoxe. Elle se traduit dans une œuvre picturale extrêmement construite et faisant preuve d’une liberté constante.
L’exposition de la Fondation Maeght indique ce parti pris, entre l’absurde et l’ironie, dans son titre : « Dans le respect des traditions ». Un titre qui fait également référence à un tableau d’Arroyo dans lequel le même paysage est traité par quatre « à la manière de ».
Le parcours thématique réunit des œuvres réalisées depuis 1964 avec des tableaux célèbres et des peintures inédites, dont une série de toiles réalisées spécialement pour cette exposition. Elle présente aussi de nombreux dessins et un ensemble de sculptures, dont des pierres modelées et des assemblages, entre fiction et réalité, comme une série de têtes hybrides de Dante-Cyrano de Bergerac, ou de Tolstoï-Bécassine. Surprenant par sa diversité de matières, de scènes et de personnages, par son éventail de couleurs, l’accrochage met en scène des petits théâtres comme celui autour du tableau l’Agneau Mystique de Hubert et Jan Van Eyck, ou celui rassemblant des « vanités », des crânes et des mouches dans la Cour Miró.

Visuel page expo : Eduardo Arroyo, Dans le respect des traditions, 1965. Huile sur toile, 184 x 192 cm. ©Adagp Paris 2017. Photo DR.
Visuel vignette : Eduardo Arroyo, La mujer del minero Pérez Martinez, Constantina, llamada Tina es rapada por la policia, 1970. Huile sur toile, 163 x 130 cm. ©Adagp Paris 2017. Photo DR.