L'agora des arts - Des expositions à paris, en france et à l'étranger

Le site des meilleures expositions à Paris, en France et en Europe et des portraits d’artistes
spacer

Julien Colombier. Electric Ladyland à l’Abbaye de Maubuisson

L’univers tropical et coloré de l’artiste Julien Colombier a envahi l’univers minéral et blanc de l’ancienne abbaye cistercienne de Maubuisson. Peintre autodidacte né en 1972, Julien Colombier a conçu spécialement pour les lieux des fragments de paysages naturels, peints sur de grands panneaux, essentiellement au pastel gras, à la craie et à l’acrylique sur fond noir. Le visiteur est invité à déambuler dessus (déchaussé), dans la salle du parloir où sont également suspendues aux voûtes des guirlandes à franges argentées, rappelant les cérémonies religieuses indiennes.
Avec -ou sans chaussures- ce parcours initiatique se poursuit dans la grande salle des religieuses. Effet singulier à l’entrée, face aux panneaux posés ici comme les décors d’un théâtre en plein air, laissant imaginer un spectacle à venir. L’envers des décors est moins flatteur, mais on se promène en tournant autour, comme on le ferait autour des bosquets d’un parc. Dans ce lieu traditionnellement silencieux, s’élève par moment une musique Zen entrecoupée de lointains cris de femmes…Luxuriance versus dépouillement. Bruits versus silence. Dans cette utilisation du lieu à contre-emploi, Julien Colombier nous laisse libre de vivre son œuvre, de l’interpréter. On se pose, on écoute, et l’on se met à repenser à la vie de ces moniales au XIIIe siècle, aux sentiments qu’elles pouvaient éprouver dans ces lieux : claustration pour certaines, sérénité pour d’autres.
Cette exposition, la dernière orchestrée par Isabelle Gabach (qui vient de quitter Maubuisson pour une mission au château d’Auvers-sur-Oise), se clôture dans l’ancienne salle des latrines. L’artiste y a dressé cinq mats au bout desquels flottent des étendards en soie sérigraphiés, évoquant les drapeaux des croisades et le catholicisme conquérant. Ne cherchez pas de lien direct entre les œuvres et le titre de l’exposition ; Julien Colombier écoutait le titre éponyme de l’album de Jimmy Hendrix « Electric Ladyland », en la concevant...Toutefois, l’abbaye de Maubuisson était bien un ladyland à sa façon.
Catherine Rigollet
Visuels : La Forêt (des égarés), exposition de Julien Colombier à l’abbaye de Maubuisson, salle des religieuses. Photo L’Agora des Arts, 17 mai 2019. La Traversée (des flows), exposition de Julien Colombier à l’abbaye de Maubuisson, salle du parloir. Photo C. Brossais-CDVO.

Du 19 mai au 5 octobre 2019
Abbaye de Maubuisson
Saint-Ouen-L’Aumône (95)
En semaine, sauf le mardi, de 13h à 18h
Le week-end et les jours fériés, de 14h à 18h
Entrée libre
Tél. 01 34 33 85 00
www.valdoise/abbaye-de-maubuisson