L'agora des arts - Des expositions à paris, en france et à l'étranger

Le site des meilleures expositions à Paris, en France et en Europe et des portraits d’artistes
spacer

Le pouvoir des fleurs. Redouté (1759-1840)

Pierre-Joseph Redouté (1759-1849) est connu pour ses roses, liliacées et autres plantes exotiques dessinées sur de précieux vélins, avec une précision savante et des coloris éclatants. Surnommé le « Raphaël des Fleurs » pour la justesse de son interprétation des fleurs et sa façon de les sublimer, Redouté incarne l’apogée de la peinture florale, entre science et beaux-arts.
Né à Saint-Hubert dans les Ardennes belges, Redouté apprend la peinture dans les Flandres et en Hollande, avant de s’installer en 1783 à Paris, où il s’initie à l’observation botanique. Le centre mondial des sciences naturelles est alors le Jardin du roi, qui devient le Muséum d’Histoire naturelle en 1793, date à laquelle Redouté y devient officiellement peintre des fleurs. Il est célèbre et dirige un important atelier. Il participe à la description du monde et de sa flore en accompagnant, par l’exactitude de ses dessins, les découvertes des botanistes explorateurs qui parcourent les océans et collectent les espèces nouvelles du règne végétal. Mais, bientôt, ses bouquets aquarellés et ses albums passent de mode, les difficultés financières s’amoncellent jusqu’à sa mort en 1840.
Restées célèbres, ses œuvres sont reproduites dans de nombreux ouvrages. Mais, il est rarement donné l’occasion de découvrir les originaux exposés. Plus de 250 peintures, aquarelles, objets d’art, et vélins sont présentés, suivant un accrochage en partie renouvelé en trois « saisons » en raison de leur fragilité. Ces œuvres proviennent de nombreuses collections publiques françaises (musée du Louvre, musée des Beaux-Arts de Lyon, musée de Grenoble, musée Fabre de Montpellier…) et des musées de Belgique.
Réalisée avec le partenariat du Muséum national d’histoire naturelle, cette exposition est co-organisée avec les Ateliers d’Art de France qui proposent un parcours de créations métiers d’art inédit, déployé au sein des collections permanentes et des espaces extérieurs du musée. Vingt-six créateurs contemporains dialoguent avec l’œuvre de Redouté et montrent la vitalité toujours actuelle du motif de la fleur.
C.R.
Visuel : Pierre-Joseph Redouté (1759-1840), Fritillaire impériale / Fritillaria imperialis, 1802-1816, Paris, Muséum national d’Histoire naturelle (MNHN), bibliothèque centrale © Muséum national d’Histoire naturelle / Dist. RMN.

Du 26 avril au 1er octobre 2017
PROLONGATION JUSQU’AU 29 OCTOBRE
Musée de la vie romantique
16, rue Chaptal – 75009
Tous les jours, de 10h à 18h, sauf lundi
Plein tarif : 8€
Tél. 01 55 31 95 67
www.museevieromantique.paris.fr