L'agora des arts - Des expositions à paris, en france et à l'étranger

Le site des meilleures expositions à Paris, en France et en Europe et des portraits d’artistes
spacer

Maison-Atelier Foujita

En 1960, en quête d’un lieu de vie et d’un atelier, le peintre Léonard-Tsuguharu Foujita achète une petite maison à Villiers-le-Bâcle, dans l’Essonne. Surplombant la vallée de la Mérantaise, cette maison rurale est restée en l’état depuis la mort de l’artiste en 1968.
En 1991, Kimiyo Foujita, sa dernière épouse, fit don au Conseil général de l’Essonne de ce lieu aménagé, meublé, décoré par Foujita lui-même. Au dernier étage, où se situe l’atelier, pinceaux, pigments, maquettes, toiles et peintures murales (préparation de l’œuvre réalisée dans la chapelle ND de la Paix à Reims) sont restés à leur place, évoquant avec émotion l’artiste et son univers secret. Arrivé à Paris en 1913, Foujita se fait très vite connaître à Montparnasse avec ses lunettes rondes de myope, sa frange, ses tenues extravagantes et ses frasques, avant même de devenir célèbre comme peintre de l’école de Paris aux côtés de Modigliani, Soutine, Kisling, Chagall et Pascin. Comme eux, il vit la création artistique dans les plus grands excès. Différemment d’eux, son œuvre garde l’empreinte de l’art japonais dans ses lignes fluides, ses harmonies raffinées et froides, ses grands fonds blancs, son réalisme au graphisme appliqué, son goûts des détails. Puisant tout autant dans l’histoire de l’art apprise en copiant les grands peintres au Louvre, que dans son propre univers fantasmagorique peuplé d’enfants étranges (proches des mangas), « Le Lewis Carroll de la peinture » comme l’a surnommé Jean Cocteau, fut un artiste de l’hybridation, imprégné de la modernité européenne et des Années Folles, tout en ayant conservé la technique et la précision ancestrale de l’art des estampes.
Catherine Rigollet
Visuels : Atelier Foujita, photo Laurence Godart, Conseil général de l’Essonne.

Maison-atelier de Foujita
Villiers-le-Bâcle - Essonne
Ouverte tous les week-ends, entrée libre et gratuite.
Sur réservation en semaine.
Tél. 01 69 85 34 65 et 01 60 91 16 92.
www.essonne.fr