Partenariat et publicité Liens utiles Contact La rédaction Suivre la vie du site RSS 2.0 Logo FaceBook Logo Twitter
L'agora des arts - Des expositions à paris, en france et à l'étranger

Accueil > Expos en Europe > Archives expo en Europe > Balthus > Martigny. Balthus

Martigny. Balthus

mardi 19 août 2008

Fondation Gianadda
Du 13 juin au 23 novembre 2008
www.gianadda.ch

Ce sera l’unique exposition du centenaire de Balthazar Klossowski de Rola (dit Balthus), et c’est la Suisse, son pays de cœur où il vécu jusqu’à sa mort en 2001 dans son grand chalet de Rossinière, qui l’accueille. La leçon de guitare qui fit scandale est absente de cette rétrospective, mais telle une « anthologie », la sélection est parfaitement établie. En effet, au travers d’une soixantaine de toiles et des dessins venus des quatre coins du monde, l’essentiel de l’œuvre de Balthus est là, révélant ou suggérant la vie et les passions secrètes de cet artiste à la fois mondain et renfermé, au style unique, « marqué, tel Lewis Carroll, par la nostalgie du monde de l’enfance » comme le souligne Dominique Radrizzani, co-commissaire de cette rétrospective avec l’académicien Jean Clair. Indiscutablement attiré par la plénitude des plaisirs physiques et la perversion, qu’il niera soigneusement, Balthus va peindre près de 330 toiles, privilégiant les fillettes alanguies et leurs poses pas toujours innocentes, les chats élégants, doux et cruels et les autoportraits narcissiques, parfois glissés subtilement dans les toiles, comme dans Passage du commerce Saint-André, ou cachés sous les traits de son animal fétiche, comme dans le célèbre Roi des chats. Fils « adoptif » de Rilke, influencé par Bonnard, Derain et le quattrocento, complice d’Arthaud avec lequel il partage le goût pour un théâtre de la cruauté, ami de Bataille et de Lacan, Balthus a produit une œuvre inclassable. Dans ses tableaux, qu’il peint lentement, effaçant et recommençant souvent, la lumière est exceptionnelle, tout comme l’équilibre de la composition, les couleurs et le poids des symboles : miroir, clef, feu, etc. Une œuvre à la fois codée et onirique.

Catherine Rigollet

A lire : « Balthus, 100è anniversaire », catalogue de l’exposition 2008 édité par la Fondation Pierre Gianadda sous la direction de Jean Clair et Dominique Radrizzani.