Partenariat et publicité Liens utiles Contact La rédaction Suivre la vie du site RSS 2.0 Logo FaceBook Logo Twitter
L'agora des arts - Des expositions à paris, en france et à l'étranger

Accueil > Expos en France > Archives expo en France > Le groupe de Bloomsbury > ROUBAIX. Le groupe de Bloomsbury. Conversation anglaise

ROUBAIX. Le groupe de Bloomsbury. Conversation anglaise

lundi 23 novembre 2009

Du 21 novembre au 28 février 2010
Musée d’art et d’industrie La Piscine
23, rue de l’espérance 59100 Roubaix
Du mardi au dimanche
Tél. 03 20 69 23 60
www.roubaix-lapiscine.com

- Cette « conversation anglaise » peut se poursuivre par la lecture du catalogue (Ed. Gallimard), enrichi du témoignage émouvant d’Angelica Garnett (fille de Vanessa Bell, née en 1918) et des notices biographiques des membres du groupe de Bloomsbury par Marie-Ange Dutartre, traductrice du Journal de Virginia Woolf. Le voyage peut se prolonger de l’autre côté du Channel, à Londres, 46 Gordon Square dans le quartier de Bloomsbury, puis à Charleston Farmhouse, près de Lewes dans le Sussex, la maison où résidèrent Vanessa Bell, Clive Bell et Duncan Grant et qui abrite désormais un petit musée consacré au groupe.

Le groupe de Bloomsbury s’est constitué au début du 20è siècle, à Londres, autour d’intellectuels et d’artistes unis par leurs liens familiaux et affectifs, leurs convictions et aspirations communes, notamment le rejet des valeurs victoriennes. Pivots de ce cercle d’une grande liberté d’esprit, de création et de mœurs, précurseur du mouvement hippie et souvent dépeint comme « un cénacle d’intellectuels oisifs et aisés » : Virginia Woolf, Thoby Stephen, Vanessa Bell, Clive Bell, Duncan Grant, David Garnett, Roger Fry. Si l’œuvre romanesque de Virginia Woolf est internationalement connue, celle des autres membres du groupe, notamment de sa sœur la peintre Vanessa Bell n’a guère traversé la Manche. « Sans le groupe, le talent de toutes ces individualités n’aurait pas émergé » assurent les deux commissaires de l’exposition, Sylvette Botella-Gaudichon et Bruno Gaudichon. Cette exposition passionnante et inédite (la première consacrée au groupe de Bloomsbury en France) restitue en photographies, peintures, sculptures, livres, mobilier, objets décoratifs…tout l’univers bouillonnant de ce groupe qui sans avoir constitué un mouvement dans l’art, fut un générateur de créations aussi bien littéraires qu’artistiques, et souvent collectives comme celles réalisées pour la décoration intérieure de leurs maisons ou celles produites par Omega Workshops, ce mi-coopérative de création, mi-magasin, créé par Roger Fry le théoricien du groupe. Les pratiques communautaires furent une constante dans la vie quotidienne du groupe, des repas pris en commun aux soirées-débats en passant par les séances de pose pour des portraits quasi psychanalytiques dont témoignent les tableaux de Vanessa Bell, Duncan Grant et Roger Fry. De style postimpressionniste, ils révèlent aussi le vif intérêt que le groupe portait aux peintres modernes français tels Cézanne, Van Gogh, Matisse et Picasso et dont plusieurs œuvres sont mises en résonnance dans l’exposition.

Catherine Rigollet