L'agora des arts - Des expositions à paris, en france et à l'étranger

spacer

La galerie de l'Agora des arts

Lise Sainte Claire Deville-Peintre

D’une sensibilité à fleur de peau, cette artiste que l’on perçoit à la fois fragile et déterminée ouvre difficilement les portes de son atelier, nettoie sa palette chaque soir comme pour faire disparaître toutes traces de son alchimie, ne dévoile ses œuvres que lorsqu’elle les juge définitivement abouties. Son travail, d’une grande subtilité, est réalisé dans l’introspection, le repentir. Dans une technique très gestuelle, toiles parfois posées sur le sol, elle étale une matière fluide qu’elle efface au chiffon pour brouiller les premières couches et superpose ainsi des strates embuées, en quête d’une atmosphère, d’un mouvement, plus que d’une représentation. Ainsi est née en 2008 la série des « Jardins », de grands tableaux lumineux et abstraits aux couleurs à la fois douces et acidulées qui se déclinent dans d’infinies variations. L’œil distingue ça et là quelques taches et imagine quelques éléments flottants. « Pour moi ce n’est pas de l’eau, mais de l’air, ce n’est pas une vision du dessus, mais du dedans » confie Lise Sainte Claire Deville qui se revendique d’aucune école, mais cite ses influences : Monet, et ses coups de cœur : Joan Mitchell qui « a su se baigner dans Monet et en faire autre chose ». Comme eux, elle aime la lumière et la nature dont elle cherche patiemment à retrouver l’essence, l’empreinte, le ressenti, avec poésie et sensualité, attaquant jusqu’à une trentaine de toile en même temps, attendant d’être surprise et de voir enfin émerger ce qui lui semble satisfaisant, quitte à y consacrer des mois. Dans son nouvel atelier parisien d’où Lise Sainte Claire Deville peut voir couler la Seine (un double bonheur après plusieurs mois en quête d’un lieu pour peindre), des toiles d’une étrange tonalité verte commencent à envahir l’espace. Le début d’une longue quête a commencé.

Catherine Rigollet (octobre 2009)

Photographies Sacha Lenormand

Agrandir l'image

Agrandir l'image

Agrandir l'image

Agrandir l'image

Agrandir l'image

Agrandir l'image

Agrandir l'image


Née en 1974, diplômée de l’Ensba-Paris, pensionnaire de la Casa Velázquez (Madrid), Lise Sainte Claire Deville a exposé à Paris, en France et en Europe.