Partenariat et publicité Liens utiles Contact La rédaction Suivre la vie du site RSS 2.0 Logo FaceBook Logo Twitter
L'agora des arts - Des expositions à paris, en france et à l'étranger

Accueil > Expos à Paris > Archives expo à Paris > Vinyl. Disques et pochettes d’artistes > Vinyl. Disques et pochettes d’artistes

Vinyl. Disques et pochettes d’artistes

lundi 22 février 2010

Du 19 février au 16 mai 2010
Maison Rouge
Fondation Antoine de Galbert
10 bd de la bastille – 75012 Paris
Du mercredi au dimanche de 11h à 19h (nocturne le jeudi jusqu’à 21h)
Chaque vendredi, de 17h à 19h, un Dj mixe dans le café de la maison rouge
Tél. 01 40 01 08 81
www.lamaisonrouge.org

Alors qu’il retrouve un certain lustre, après sa disparition annoncée, le disque vinyle, et ses pochettes, fait l’objet d’une intrigante exposition à la Maison Rouge. Il s’agit de la collection de disques et de pochettes du collectionneur, éditeur et commissaire d’exposition Guy Schraenen. Malgré un défaut de signalétique qui désoriente le visiteur un court moment, on finit par découvrir une vaste rétrospective des disques vinyles utilisés comme support de création sonore et des pochettes comme support de création visuelle. Des œuvres sonores illustrées par les artistes eux-mêmes (Dubuffet, Beuys, Burroughs, Ginsberg...) aux pochettes de musiciens pop et rock (Beatles, Rolling Stones, Sonic Youth...) illustrées par des artistes plasticiens, on se rend compte que le « bon vieux » microsillon n’a pas échappé, depuis son apparition dans les années 30, à la recherche intensive de nouveaux supports d’expérimentation par les créateurs du XXe siècle. Guy Schraenen en dit plus sur sa collection et son exposition : « Ce qui m’a passionné en collectionnant les vinyles réalisés dans les années 60, 70 et début 80, c’est que tous les artistes et tous les mouvements sont parvenus à créer des œuvres dans ce format 30 x 30 cm de la pochette de disque. C’est un merveilleux format. Pour moi il y avait cette rencontre magique ; à la fois le son créé par l’artiste et la pochette qui recelait ce son. Il faut dire que la pochette est un objet extraordinaire. Et ce qui est formidable avec cet objet, chez tous ces artistes, dans tous les mouvements artistiques, du Land Art, des conceptuels, des artistes performers et des poètes visuels, c’est qu’ils ont tous créé des œuvres qui allaient parfaitement dans ce format de 30 x 30. Cette exposition montre pratiquement toutes les tendances artistiques de ces cinquante dernières années. »

Jean-Michel Masqué