Partenariat et publicité Liens utiles Contact La rédaction Suivre la vie du site RSS 2.0 Logo FaceBook Logo Twitter
L'agora des arts - Des expositions à paris, en france et à l'étranger

Accueil > Expos en France > Archives expo en France > Delacroix et l’aube de l’Orientalisme > Delacroix et l’aube de l’Orientalisme

Delacroix et l’aube de l’Orientalisme

jeudi 11 octobre 2012

Du 30 septembre 2012 au 7 janvier 2013
Salle du Jeu de paume du domaine de Chantilly (60)
Tous les jours, sauf mardi, de 10h30 à 17h
Tél. : 03 44 27 31 80
www.chateaudechantilly.com

- Tous les week-ends, des navettes circulent entre Paris et Chantilly
Liaison Paris Porte Maillot - Roissy en France Allée des Vergers - Roissy CDG Gare Routière - Domaine de Chantilly. Départ de Paris vers 9H30 le matin. Départ de Chantilly vers 17h00 fin d’après midi.
Informations et réservations sur le site :
www.domainedechantilly.com/domaine-de-chantilly/evénements-à-laffiche/delacroix-et-l’aube-de-l’orientalisme

 

 

A voir aussi au Château de Chantilly :

- "Arpentez ! Cartographier le monde". Les cartes et les plans de Chantilly. Jusqu’au 7 janvier 2013.

- La Restauration du jardin anglais.

- Les trois chefs-d’œuvre de Raphaël du musée Condé exposés dans la Rotonde. Du 11 octobre 2012 au 14 janvier 2013.
En savoir plus.

Restauré et aménagé par les soins de la Fondation pour la sauvegarde et le développement du domaine de Chantilly, le Jeu de Paume retrouve sa destination de salle d’expositions comme à l’époque du duc d’Aumale, fils du roi Louis-Philippe, chef militaire et gouverneur en Algérie entre 1830 et 1848 et illustre collectionneur d’art. Cette nouvelle exposition temporaire, issue en grande partie de la collection du musée Condé (56 œuvres sur les 111 exposées) mais aussi d’œuvres prêtées par d’autres musées nationaux, est consacrée aux prémices de l’orientalisme de l’expédition de Bonaparte en Egypte (1798) à la conquête de l’Algérie (1830-1848) à travers des artistes aussi variés que Gros, Delacroix, Decamps, Marilhat ou Vernet. Un des intérêts de cette exposition, qui suit un parcours chronologique, est de montrer que tout au long de ce demi-siècle, les artistes séduits par l’orientalisme n’ont cessé d’osciller entre un Orient rêvé et fantasmé et un Orient des batailles et des conquêtes, cet Orient se limitant d’ailleurs au pourtour méditerranéen. Ainsi, avec l’esquisse de son fameux tableau exposé au Louvre, Les Pestiférés de Jaffa, le baron Gros nous donne surtout à voir un des épisodes de la geste bonapartienne dans un décor ottoman. La guerre d’indépendance grecque (1823) enflamme le romantisme français et inspire Delacroix qui, sans être allé sur place, peint plusieurs tableaux orientalistes. Mais, les artistes voyagent aussi en Grèce, au Proche-Orient ou en Afrique du Nord. Du Maroc, Delacroix rapporte en 1832 des carnets de voyage (esquisses, croquis, dessins) qu’il utilisera tout au long de sa carrière et dont on peut admirer quelques pages magnifiques à Chantilly. Pourtant le maître de l’orientalisme dans ses années-là n’est pas Delacroix, mais Alexandre-Gabriel Decamps (1803-1860), soutenu en son temps par le duc d’Aumale, dont on découvre ou redécouvre ici certaines des œuvres (très beau dessin de la Cavalerie turque). Il en va de même pour le méconnu Prosper Marilhat (1811-1847), passionné par les paysages égyptiens. Enfin, la conquête de l’Algérie réinvente l’orientalisme militaire plutôt délaissé depuis la campagne d’Egypte. Horace Vernet, peintre favori de Louis-Philippe, se distingue, mais l’exposition de Chantilly ne montre qu’une copie d’Alfred Decaen de sa célèbre Prise de la smalah d’Abd el-Kader par le duc d’Aumale. Il faut dire que la toile originale, conservée au musée de l’histoire de France de Versailles, occupe une surface de 100 mètres carrés ! Une exposition originale dans un nouveau lieu entièrement restauré, deux bonnes raisons de venir au domaine de Chantilly !

Jean-Michel Masqué

Visuel : Eugène Delacroix (1798-1863), Album de voyage (Espagne, Maroc, Algérie, janvier-juin 1832) : Femmes juives dans leur appartement ; La famille Bouzaglo, inventaire
Ms390 folio 63, (C) RMN (Domaine de Chantilly) / René-Gabriel Ojéda.