Partenariat et publicité Liens utiles Contact La rédaction Suivre la vie du site RSS 2.0 Logo FaceBook Logo Twitter
L'agora des arts - Des expositions à paris, en france et à l'étranger

Accueil > Expos en Europe > Archives expo en Europe > Ferdinand Hodler. L’infini du geste > Ferdinand Hodler. L’infini du geste

Ferdinand Hodler. L’infini du geste

mercredi 22 juillet 2015

Ferdinand Hodler. L’infini du geste. Dans la collection Rudolf Schindler
Du 25 juin au 4 octobre 2015
Musée Jenisch
2, Avenue de la Gare - Vevey (Suisse)
Du mardi au dimanche, de 10h à 18h
Jeudi jusqu’à 20h
Lundi fermé
Adultes CHF 12.-
Tél. + 41 21 925 35 20
www.museejenisch.ch

Le Musée Jenisch de Vevey met à l’honneur Ferdinand Hodler (1853-1918), peintre suisse majeur et inlassable dessinateur avec une sélection de 160 œuvres sur papier et une dizaine de peintures, issues de la collection Rudolf Schindler (1914-2015) reçue en donation en 2014. Enrichissement exceptionnel des collections cet ensemble quasi inédit de plus de 600 œuvres parcourt la carrière de cet artiste qui, de sa jeunesse jusqu’à sa mort, a tracé sur papier au crayon, à la plume, rehaussé d’huile ou traité en collage ses idées, ses recherches, ses moments de vie. Laissant des milliers de dessins et croquis, comme autant de préludes à ses tableaux et grandes compositions décoratives.
Petits croquis, études de figures en atelier, pages de carnets ou compositions plus abouties révèlent dans cette exposition tout l’art et la manière de travailler de ce peintre d’une grande sensibilité, au réalisme doublé d’idéalisme et de symbolisme. Ils dévoilent aussi l’homme derrière l’artiste, notamment au travers de ses nombreux portraits, dont ceux de sa maîtresse et modèle Valentine Godé-Darel, dont la douloureuse et longue agonie en 1915 à Vevey est immortalisée au travers de dessins et tableaux bouleversants. En visitant l’exposition Hodler et les exceptionnelles collections d’œuvres sur papier possédées par le musée Jenisch de Vevey, on se souviendra que c’est à quelques kilomètres de là, à Chexbres, qu’Hodler réalisa de nombreuses vues du Lac Léman, ses paysages les plus célèbres, qu’il simplifia toujours plus jusqu’à dissoudre les lignes et unir lac, sommets et ciel dans un camaïeu de bleus lumineux et sublimes.

Catherine Rigollet

Visuel page expo : Ferdinand Hodler, Étude de figure pour « Le Jour », vers 1898-1899. Crayon de graphite, plume, lavis d’encre noire et mise au carreau au crayon de graphite sur papier Fabriano, 295 × 196 mm. Musée Jenisch Vevey, donation Rudolf Schindler. © Musée Jenisch Vevey. Photo Claude Bornand, Lausanne.
Visuel vignette : Ferdinand Hodler, Portrait de Berthe Hodler-Jacques (détail), vers 1898. Huile sur toile, 440 x 370 mm. Musée Jenisch Vevey, donation Rudolf Schindler. © Musée Jenisch Vevey. Photo Claude Bornand, Lausanne.